A la découverte de MontSerrat

Après une nuit perdu dans le massif montagneux de Montserrat, nous nous sommes levés au petit matin afin de nous diriger vers l’Abbaye. Pour avoir la visite la plus immersive possible, nous avons décidé de prendre une entrée « pack » comprenant la visite du musée, le centre audiovisuel, le funiculaire ainsi que le repas. Nous avons rajouté en plus la location de l’audio-guide pour ne rien manquer de cette visite. 

Sur les conseils de la personne de la réception, nous avons commencé notre visite le matin par l’Abbaye Notre-Dame de Montserrat qui est une abbaye bénédictine. Selon la légende, la fondation de l’abbaye remonte à la fin du IX ème siècle après J.C mais le premier récit de cette dernière ne remonte qu’en 1239. Il y est raconté que des enfants auraient eu une apparition de la vierge dans une caverne de la montagne sacrée après y avoir été attiré par une lumière fugace. C’est ici qu’une statue aurait été trouvée. Cette statue, de style roman, en bois de peuplier date en fait du XII ème siècle. Elle représente la vierge qui tient dans sa main droite un globe, symbole de l’univers  et dans sa main gauche l’enfant Jésus qui lève sa main droite en signe de bénédiction pendant que sa main gauche soutient une pomme de pin, symbole de l’immortalité. Appelée familièrement la Moreneta (la noiraude) à cause de sa couleur de peau sombre, elle fait parti des Vierges noires d’Europe et a été déclarée en 1844 par le pape LEON XII, patronne des diocèses de Catalogne. Elle a d’ailleurs sa propre fête célébrée le 27 avril. Le trône d’argent a été conçu en 1947 où la Vierge y a été placée au centre. Autour ce sont des scènes de la Visitation (la visite que rend Marie, enceinte du Christ, à sa cousine Elisabeth, enceinte de Jean Baptiste) et de la nativité de Marie qui sont représentées. Sur la corniche se trouve une voute en ogive et quatre anges en argent qui soutiennent les emblèmes royaux de Marie à savoir : la couronne, le sceptre et un lys à trois fleurs symboles de la triple virginité de Marie, avant, pendant et après l’accouchement.

Vous l’aurez compris, c’est un lieu avec une iconographie très riche pour lequel il serait trop long de détailler par écrit tous les aspects. Néanmoins, nous avons sélectionné quelques photos où vous pourrez avoir des informations plus précises. Au delà de la riche iconographique, nous avons un lieu qui regorge d’une histoire sur plusieurs siècles. S’entremêlent la période Romane, Gothique, la Renaissance ainsi que des oeuvres Contemporaines. Dans le musée vous pouvez admirer des peintres espagnols dont Picasso mais aussi Degas, Monet, Dali, des objets de la Grèce antique, de la Mésopotamie, de l’Egypte ancienne… Bref cela regorge de trésors et ce n’est pas en une fois que nous pouvons admirer l’étendue de la collection s’y trouvant. 

Si toutefois l’architecture, l’histoire de l’art ou l’archéologie ne sont pas votre tasse de thé sachez que vous pourrez tout de même y trouver votre bonheur. Dans la matinée, nous avons pris l’impressionnant funiculaire afin de monter en haut de ces montages « en dents de scie ». De-là c’est une vue majestueuse et panoramique qui s’est offerte à nous. Je pourrais vous parler de cet endroit pendant des heures tant il m’a touchée, émue, émerveillée mais je ne souhaite pas perdre la moitié des lecteurs parce que l’article deviendrait probablement vite soporifique. Si vous désirez des précisions ou si vous avez des questions je me ferais un plaisir d’y répondre en commentaire. 

J’espère vous avoir mis l’eau à la bouche et que vous aussi vous aurez un jour l’occasion de voir ce lieu mythique. Je vous laisse découvrir nos photos ci-dessous. 

Le musée abrite des collections très différentes les unes des autres. Avec plus de 1300 pièces exposées, la période couverte va du XXII Siècle av-J.C jusqu’à nos jours. Entre sarcophages, peintures, orfévreries, icônes byzantines… Tout le monde y trouvera son bonheur. 

Devant la basilique de Montserrat se trouve la Plaça de Santa Maria.  Au bout de cette esplanade se dresse la façade du Monastère dont les travaux ont commencé en 1942 pour s’achever en 1968.  Elle est surmontée de trois grandes arcades décorées de bas-reliefs illustrants Saint-Benoit, la proclamation du dogme de l’assomption de Marie par le Pape Pie XII et Saint-Georges (patron de la Catalogne) ainsi qu’un hommage aux moines morts durant la Guerre Civile espagnole (1936 – 1939 ).

Formées à partir de fragments de roches transportées par des rivières et des torrents jusqu’au fond d’une mer tropicale qui s’assécha il y a plusieurs millions d’années (entre 30 et 23 millions d’années). Il fallut très longtemps aux sédiments pour refaire surface sous forme de roches sédimentaires telles que nous les voyons aujourd’hui. 

Grâce au funiculaire nous avons pu admirer la beauté des paysages avec une vision à presque 360 degrés. Une vue panoramique à plus de 1000m d’altitude.

Inaugurée en 1592, elle connaîtra d’importants travaux de restauration à la fin du XIXème siècle puis entre 1991 et 1995.  Une seule longue nef de 58m de long, 15m de large et 23m de haut. Au fond de cette nef, se trouve une niche conçue par Francisco de Paula del Villar y Lozano dans laquelle se trouve, posée sur le trône d’argent, la Vierge Noire de Montserrat.

Cet article a 4 commentaires

  1. Coucou
    Comme promis, je suis passée par ici.
    J’avais déjà vu que vous y étiez vive insta lol
    Très joli blog en passant.

    1. Coucou ! Merci beaucoup d’avoir pris le temps de passer sur notre blog et d’avoir en plus pris le temps de commenter ! 🙂

  2. Ca donne envie d’aller visiter Montserrat, je n’hésiterai pas à repasser ici pour repiocher les infos si j’y vais prochainement 😉

    1. C’est vraiment un endroit à ne pas rater et nous en gardons de super souvenirs !

Laisser un commentaire

Fermer le menu